Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2008

Quoi de neuf en Iran ?

L’actualité iranienne prend la teinte que lui ont donné les élections législatives de 2008. Il est évident que les résultats de ces élections ont conforté l’opinion internationale dans une confusion entre l’Etat iranien, et la population iranienne, le principe du vote étant de représenter la volonté du peuple par l’élection de représentants. Nous avons, en effet une vision rousseauiste hantant notre prise en considération de la chose. Victime de nos lumières, nous faisons de l’existence du vote la garantie de l’idée de démocratie. L’évocation du vote en Iran a fait oublié, quelques temps, à l’occident, que l’actuel Etat iranien était une dictature.
Une dictature, ne perdons pas cela de vue, est une forme étatique pathologique au sein de laquelle l’expression de la volonté du peuple par la représentation n’est pas garantie. La dictature implique la censure pour la pérennité. Elle est une forme d’Etat qui a bien saisit la faiblesse de la démocratie : cette dernière forme étatique peut po…