Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2010

Colloque : Entre le chantage nucléaire et l'espoir démocratique : le dilemme iranien

Colloque "Entre le chantage nucléaire et l'espoir démocratique : le dilemme iranien"
Débat - Conférence - Colloque
Le 13/06/10 de 10h à 17h


Locaux de l’ESG Paris 11ème


Le Meilleur des mondes et la Confédération étudiante organisent, le 13 juin prochain, une journée spécial Iran sur la thématique « Entre le chantage nucléaire et l'espoir démocratique : le dilemme iranien ». Elle se déroule dans les locaux de l’ESG, avec le soutien de La Règle du Jeu, l'UEJF, SOS-RACISME, NI PUTES NI SOUMISES et le MPCT.


Programme
10h/11h30

Qu’est-ce que la République islamique

Animateur : Alberto Toscano

Intervenants :

•Setare Enayatzadeh, professeur de philosophie politique, spécialiste du chiisme, et romancière.
•Michel Taubmann, co-auteur de « Histoire secrète de la Révolution iranienne »
•Mohamed Sifaoui, co-auteur de la BD Ahmadinejad atomisé
•Foad Saberan, psychiatre
•Hassen Chalgoumi, imam de Drancy et président de l'association des imams de France

L’islamisme contre les femme…

Nouveau Roman de Setâre Enayatzadeh : Hava

Extrait du roman à paraître...

Mehran ne faisait pas partie de ceux dont l’impertinence se confondait arbitrairement, dans mon esprit, à une forme de beauté virile, beauté dont la réalité était scellée par cette fameuse trace que laissait la rencontre avec la mort au dessus des regards. En fait, toute la beauté de Mehran, beauté qui ne se voit pas mais qui se découvre et explose avec la même intensité que celle des révélations de secrets de famille, résidait justement dans la douceur presque féminine de son regard. Ce jeune homme qui passait dans la rue n’était qu'un être ordinaire, au teint étrangement gris, aux cheveux désordonnés, à la démarche trop discrète pour qu’on puisse y déceler une assurance pourtant indéniable. Mais le garçon qui s’asseyait en face de vous, dans les courants d’air pénétrants et dérangeants d’une brasserie mal chauffée, vous contraignait du regard à l’oubli du contexte, à l’exception peut-être du fait que seule cette fichue table bancale et par endroit p…