Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2013

L’importance de la figure de l’Imâm dans le chiisme, et son détournement politique contemporain (1/2)

Amélie Chelly, (Setâre Enayatzadeh)
imamisme imamisme islam iran chiisme islamisme

En dehors de la grande diversité d’accréditations qu’on peut déceler d’un chiisme à un autre, la nature et l’importance de la figure de l’Imâm1 elle-mêmes ne varient pas. Quand nous parlons de diversité d’accréditations, nous faisons bien évidemment référence à des éléments qui tiennent plus d’un champ de connaissances historico-religieux que proprement théologique ou même philosophique. La diversité des branches de l’islam chiite2 tient à la reconnaissance donnée à un Imâm en tant qu’Imâm, d’où notre confort dans l’idée que le guide de la communauté des fidèles, l’Imâm, est l’élément religieux le plus déterminant dans le chiisme. Plus que cela, l’histoire de chacun des imâms ouvre des perspectives notionnelles plus qu’historiques ou ritualistes : pour exemple, le douzième imâm, Mahdi, dernier imâm dans le chiisme duodécimain, ouvre la communauté à la notion de temps-durée, ou temps attente (غيبة Ghayba,…