Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2010

La crise économique en Iran : la révolution se prépare

Mais pourquoi personne n'en parle?

Inflation à 22%, le prix de la farine multiplié par quarante en quelques mois, plan de suppression des subventions gouvernementales sur les produits énergétiques, qualifié de « chirurgie économique » par le président Mahmoud Ahmadinejad, l'Iran est en fait économiquemnt défiguré par le régime, bien évidemment pour des fins budgetaires en faveur de l'armement. La population est à l'agonie... seule conséquence positive ? Le fait que l'argent n'ait pas de religion, ne dessine aucune frontière idéologique, et donc constitue ciment unifiant. Si les manifestations de 2009 ont réellement montré aux yeux du monde entier que l'actuel régime iranien n'a pas le soutien de la population, on pouvait encore trouver quelques voix pour innocenter Mahmoud Ahmadinejad, quelques voix s'élever par intérêt en sa faveur, quelques voix dont la haine pour l'occident étatiquement innoculée les fait défendre du haut de leur endoctrinemen…

Entre anti-américanisme et antisionisme, sur quoi repose l’identité politique internationale de l’Iran ?

نه غزه نه لبنان جانم فدا ی ایران"
" !!!

(version traduite de l'anglais, corrigée, et modifiée de la conférence donnée à l'institut de Sciences Po Paris par Setâre Enayatzadeh le 16 novembre 2010)


Près de deux siècles et demi de monarchie iranienne ont croulé sous le poids d’une révolte dont le caractère incontrôlable mena à l’établissement d’une République islamique en 1979. Cette République aura 32 ans en février, mais cela ne fait que deux ans que l’opinion internationale a réellement réalisé que « Iran » ne rimait pas avec « régime iranien », que parmi la population, peu soutiennent ce régime totalitaire, et que la grande majorité l’avait trop longtemps supporté à grands coups étatiques de réduction au silence.Avec l’instauration d’un tel régime, la construction d’une identité politique tant intérieure, qu’internationale voit le jour. Cette identité politique, nous savons très grossièrement qu’elle repose sur un anti-américanisme virulent, et un antisionisme radical …