Accéder au contenu principal

Manuel de Culture Générale pour classes préparatoires et sciences po par Amélie M. Chelly, disponible le 9 août


Le contenu : - des cours riches qui englobent : les connaissances philosophiques, culturelles, historiques, artistiques ou sociologiques incontournables et les problématiques sur lesquelles s’articule l’histoire de la pensée, - des dissertations rédigées, - des développements de réflexion guidés, des plans détaillés qui enrichissent l’enseignement tout en le mettant en application. » Les points forts : - une aide précieuse dans l’appréhension ou dans l’éclaircissement du programme de première année des classes préparatoires aux concours des écoles de commerce, - un outil qui lie connaissances fondamentales et méthodologie, - des références originales pour répondre au principe même de l’esprit de concours : savoir se démarquer des bonnes copies par l’excellence et la singularité.


Amélie M. CHELLY, professeur de philosophie, docteure en sociologie, chercheuse associée au CADIS (EHESS-CNRS), a enseigné en classes préparatoires et dans des écoles supérieures de commerce. Elle dispense actuellement des cours à l’IPJ (Paris-Dauphine).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Conférence : Le désenchantement du monde : les nouveaux martyrs

La sécularisation est un processus aboutissant à un nouvel état de fait qui se caractérise grossièrement par une autonomisation de la sphère publique par rapport au religieux, et à un recul du religieux. Ainsi les sciences humaines occidentales définissent-elles le terme de sécularisation, un processus coextensif à la modernité occidentale et qui est l’expression d’un monde qui se désenchante. L’Occident a surtout étudié le phénomène autour de la question de la nature de l’effacement du religieux de la sphère publique. Le débat théorique au sens fort s’est concentré autour de la question de l’effacement du religieux ou de sa reconversion, mais il nous semble qu’une autre acception, plus littérale, consistant en une application en ce bas-monde d’éléments issus de l’au-delà-du-monde, doit être aussi considérée. C’est notamment celle qu’on observe aujourd’hui dans le monde musulman. Une volonté d’appliquer de façon théocratique et terrestre les lois de Dieu. Comment religions et philosoph…

La femme idéale selon Daesh

Par Amélie M. Chelly
Chercheure associée au CADIS (EHESS-CNRS) Un ventre sacré
Nous suivons l'évolution de l'image que Daesh construit de la femme à travers les contours tourmentés de l'actualité. Au départ, l'Occident était sidéré par le confinement féminin et la réduction de son rôle aux tâches les plus traditionnellement liées au foyer, à la procréation, à un avilissement dans une sexualisation mécanique. Cette image-là d'ailleurs était à l'origine d'une question récurrente : "comment des femmes européennes peuvent-elles être attirées par cette réduction et cette privation de liberté ?". Puis l'actualité a dessiné les femmes de Daesh autrement, les armes à la main, nous poussant à reconsidérer l'image que la propagande de l'EI véhiculait désormais de la femme.
Cette image est plurielle. Quels en sont les contours ?
Celle ancrant la gente féminine dans un rôle traditionnel semble simple : c'est celle de la femme qui donne naissance…

Quelle est la nouvelle stratégie du groupe Etat islamique ? Entretien avec Amélie Chelly