Accéder au contenu principal

PUF Cités "Retour sur événements"

Cités Hors-série 2010 - Retour sur événements Un article de Puf.
Jump to: navigation, search

Retour sur événements 2000-2010

Sommaire [masquer]
1 Caractéristiques
2 Table des matières


.


Caractéristiques 25.00 €
ISBN : 978-2-13-058057-7
Collection "Cités"
Date de parution : 25/08/2010
Discipline : Philosophie
Sous-discipline : Philosophie générale
Table des matières Éditorial : Yves Charles Zarka, L’accélération du temps

2010 – L’effondrement ?
Yves Charles Zarka, La ruine des États
Raphaël Draï, Le catastrophisme entre déni et délire
2009 – L’investiture de Barack Obama
Vincent Michelot, Obama : un nouveau paradigme politique américain ?
Philippe Roger, Miracle sur Pennsylvania Avenue ?
2009 – Les élections iraniennes sous le contrôle des mollahs
Sahand Saber, Les élections présidentielles iraniennes du 12 juin 2009
Setâre Enayatzadeh, Les élections iraniennes critiquées pas les mollahs
2008 – La crise financière mondiale
Bertrand Jacquillat, La capitalisme financier et la crise de 2007-2009
Raphaël Draï, La crise financière de 2008 : pour une morale de l’histoire
Jean-Paul Betbèze, La crise financière mondiale et le changement de monde
Vivien Levy-Garboua et Gérard Maarek, Le capitalisme financier : mutations et viabilité
2007 – Élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République
Pascal Perrineau, Le sarkozysme, un nouveau leadership présidentiel sous la Ve République
Marc-Vincent Howlett, Le sarkozysme ou l’exigence démocratique blessée
Pierre Moscovici, Nicolas Sarkozy, ou le président de l’a-République
Daniel Salvatore Schiffer, Sarkozy, l’homme aux rats
2006 – La deuxième guerre israélo-libanaise
Ilan Greilsammer, La « seconde guerre du Liban », quatre ans après
Elhanan Yakira, La deuxième guerre du Liban, inventaire
2005 – Le non au référendum sur la Constitution européenne
Franck Lessay, Le « non » français : le grand dérèglement
2004 – Tsunami dans l’Océan Indien : médiatisation, tourisme de masse et rapports Nord-Sud
Corinne Lepage, Catastrophes naturelles et mobilisations
Jean-Pierre Dupuy, Existe-t-il encore des catastrophes naturelles ?
2003 – Début de la guerre en Iraq
Yves Lacoste, Les causes profondes (et multiples) de la guerre en Iraq
2002 – L’extrême droite au second tour des élections présidentielles
Jean-Yves Camus, L’élection présidentielle de 2002, apogée de l’extrême droite française
Birgitta Orfali, Le choc du 21 avril 2002 : épiphénomène ou banalisation de l’extrême droite
2002 – Naissance de l’euro
Jean-François Jacques et Annie Kawecki, L’euro dix ans après
Pierre Dockès, L’euro un espoir déçu ?
Laurent Fabius, Dix ans d’euro, et après ?
2001 – Le 11 septembre : la terreur et ses conséquences
Jean-François Mattéi, Le 11 septembre : un Munich de l’esprit
Michel Taubmann, Une nouvelle donne internationale
2000 – La tempête : réflexion sur les dérèglements climatiques
Bertrand Guillaume, Au risque des vents : retour sur une tempête historique
Marie-France Steinlé-Feuerbach, Lothar et Martin : retour d’expérience assurantiel sur l’événement
Emmanuel Garnier, De la mémoire des catastrophes

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La femme idéale selon Daesh

Par Amélie M. Chelly
Chercheure associée au CADIS (EHESS-CNRS)Un ventre sacré
Nous suivons l'évolution de l'image que Daesh construit de la femme à travers les contours tourmentés de l'actualité. Au départ, l'Occident était sidéré par le confinement féminin et la réduction de son rôle aux tâches les plus traditionnellement liées au foyer, à la procréation, à un avilissement dans une sexualisation mécanique. Cette image-là d'ailleurs était à l'origine d'une question récurrente : "comment des femmes européennes peuvent-elles être attirées par cette réduction et cette privation de liberté ?". Puis l'actualité a dessiné les femmes de Daesh autrement, les armes à la main, nous poussant à reconsidérer l'image que la propagande de l'EI véhiculait désormais de la femme.
Cette image est plurielle. Quels en sont les contours ?
Celle ancrant la gente féminine dans un rôle traditionnel semble simple : c'est celle de la femme qui donne naissance…

LES KURDES D’IRAN

Par Amélie M. Chelly

La communauté kurde de France est majoritairement issue de la communauté kurde de Turquie[1]. On compte effectivement peu de kurdes iraniens lors de manifestations kurdes en Europe ou au sein des centres culturels, et on associe volontiers leur absence, non pas à un nombre éventuellement plus réduit, mais à un sens de la communauté moins développé du fait de n’avoir pas été directement visés par les politiques de négation identitaire des Etats turc ou irakien.
Ce paramètre n’est pas le seul qu’il faut considérer. Mais il faut d’abord revenir sur un préjugé concernant le traitement des kurdes en Iran, un préjugé qui porte d’ailleurs non pas sur la condition des kurdes elle-même, mais sur ce qui la motive : Avant la révolution islamique, en 1979, les kurdes étaient effectivement visés par l’Etat en tant qu’ils étaient kurdes, c'est-à-dire une identité culturelle qui pouvait représenter un danger d’un point de vue territorial. L’écrasement de la République de Mah…

L’Acte d’Être sadrien et l’aspiration révolutionnaire (Partie 1)

Amélie CHELLY (S. Enayatzadeh)
Nous proposons ici une analyse de la philosophie de Mollâ Sadrâ Shirâzi sous son angle individualisant, ceci afin d'expliquer pourquoi l'Islam chiite, plus que l'Islam sunnite offre, dans son interprétation la plus structurante en Iran, la perspective d'une position de soi en tant que sujet. Sujet agissant, sujet aspirant, sujet revendiquant, sujet révolutionnaire par extension... Ceci est la première partie d'une analyse en trois temps.



L’aspiration révolutionnaire semble être un phénomène étranger aux exigences religieuses traditionnelles. En effet, au vu de ce que nous avons pu développer, l’image du fidèle doit trouver son incarnation politique dans la figure de l’oppressé, le sujet soumis à une autorité humaine arbitraire, et ce, jusqu’à temps que Mahdi ne vienne, lui, opérer une révolution au détriment de la décadence et des dominations. Alors comment expliquer ce rapprochement entre la philosophie profondément religieuse chiite…