Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2009

Ces mollahs qui touchent aux fondements de la République Islamique...

Le chiisme qui est censé être le ciment de la théocratie iranienne, s’illustre malheureusement dans une actualité souvent tragique. L’occident n’est plus dupe du prétexte qu’il incarne désormais de façon exclusive en Iran, et ne connait malheureusement le chiisme que sous son angle politique... angle qui lui est pourtant traditionnellement incompatible. De plus en plusd’autorités religieuses le soulignent : des religieux respectés qui ont cru eux-mêmes en l’uptopie théocratico-chiite, aux religieux qui veulent entrer dans le système en vigueur pour faire entendre leur position sur l’illégitimité religieuse et politique d’un tel régime. La république répressive est « un péché sur le plan religieux et un crime sur le plan juridique », pour reprendre les termes du grand ayotollah Montazeri.

C’est parce que le régime a dénaturé le chiisme traditionnel qu’il faut parler d’un manque de légitimité religieuse, antant que d’un manque de légitimité politique. Le dessin caricatural présenté par …

Rapport du Ministère des affaires étrangères, par M. B. Fellous.

Rapport de la conférence du 29 Juin ‏2009
IRAN : LE CHOIX DEMOCRATIQUE
Lieu : Mairie du 13 ème 1 Place d’Italie 75013 Paris, ouverture des portes 17h30
Début de conférence : 19h00
Fin de conférence 21h15
Dispositif de sécurité important, filtrage, scann, fouille etc
Nombres de personnes présentes : environ 800

Animé par :

Michel Taubmann : Rédacteur en chef de la Revue le Meilleur des Mondes
Julie Coudry : ancienne présidente de la Confédération Etudiante.

Intervenants :

Setare Enayatzadeh,Corine Lepage, Jérome Coumet, Chahdortt Djavan, Jean-Marie Le Guen, Bernard-Henri Lévy, André Glucksmann, Sihem Habchi, Laurent Berail, Baki Youssoufou, Ladan Boroumand, Dominique Sopo,mohamed Sifaoui, Reza Palhavi.

Présentation des intervenants :

Setare Enayatzadeh :Universitaire, doctorante en philosophie politique qui parcours l’Iran en vue de faire un bilan de la condition sociale et politique et d’envisager l’illégitimité politique et religieuse de l’actuel régime iranien..

Corrine Lepage : Avocate…

DISCOURS PRONONCE PAR S. ENAYATZADEH LORS DU MEETING DU 29 JUIN.

Bonsoir à tous,

Je remercie les amis de l'Iran, et les défenseurs des valeurs universelles des droits de l'homme de se mobiliser aujourd’hui.
Je suis heureuse de contribuer modestement à ce meeting par un regard sur l’événement qu’on prend désormais pour prétexte enfin oser poser le terme de « dictature » sur l’actuel régime iranien. Depuis le 12 juin dernier, les langues des intellectuels les plus reconnus ont lentement commencé à se délier sur l’aspect dictatorial du régime de la République islamique d’Iran. Pourquoi avoir attendu 30 ans ? Accord tacite, hypocrisie ou incompréhension ? Très généralement, j’opte pour l’incompréhension de la machinerie extrêmement bien huilée d’un régime qui fonctionne autour d’une personne : le guide suprême. La compréhension du rôle de ce personnage central de la vie politique du régime permet de saisir l’étendue de la vaste mascarade présidentielle que nous soupçonnons tous.

La vie politique iranienne n’a pas pour tête le président… et heur…